Novedades editoriales en Historia Conceptual e Historia Intelectual

Novedades editoriales en Historia Conceptual e Historia Intelectual

Novedades editoriales en Historia ConceptualCompartimos algunas novedades editoriales que testimonian la vitalidad del campo académico de la historia conceptual. Además de la ya anunciada publicación del primer número de la revista Conceptos Históricos, dos nuevas revistas apuestan por la historia intelectual:

A ellos se suma un número de la revista alemana de historia de la ciencia Berichte zur Wissenschaftsgeschichte dedicado a la historia de los conceptos científicos, titulado «Einleitung: Begriffsbildung – Begriffsgeschichte: Entstehung und Entwicklung wissenschaftlicher Konzepte».

Además, en 2015 se publicaron los siguientes libros vinculados con la historia conceptual:

Novedad editorial: Le Tsar c’est moi de Claudio Ingerflom

Novedad editorial: Le Tsar c’est moi de Claudio Ingerflom

A partir de la próxima semana estará disponible el nuevo libro de Claudio Ingerlom, Le Tsar c’est moi: L’imposture permanente d’Ivan le Terrible à Vladimir Poutine, publicado por la editorial Puf. Es un libro orientado enteramente contra la manera de concebir Rusia a partir de lo que ella no es. Es la historia de un pueblo que siempre puso en jaque al poder. La historia de los sin voz.

Más información en el sitio de la editorial Puf [en francés].

Le Tsar, c'est moi Le Tsar, c'est moi

Síntesis de la contratapa

Entre le début du XVIIe et le XXe siècle, la Russie a connu plusieurs centaines de faux tsars et tsarévitchs dont l’un fut couronné. L’imposture s’est répandue dans toutes les sphères de la vie politique, sociale et culturelle du pays : fausse législation, faux dignitaires de la cour et de l’Église, faux révolutionnaires, faux fils de Staline, faux Lénines… Dans la plupart des cas, l’accueil de la population leur fut favorable, et trois grandes insurrections généralisées à l’échelle de l’Empire se déroulèrent sous la bannière d’un faux tsar. L’imposture russe étonne par sa démesure, car les faits ici racontés tantôt arrachent un sourire franc, tantôt laissent un goût amer dans tous les cas, ils surprennent.
Ce livre reconstitue pour la première fois toute l’histoire de ce phénomène, sous la Russie autocratique puis communiste, avant d’identifier les composantes anciennes qui pèsent lourdement sur le présent. Parce qu’il montre que l’imposture a été sa norme politique pendant quatre siècles, ce livre offre une histoire nouvelle de la Russie, soulignant ce qu’elle a en commun avec l’histoire européenne, mais aussi, en élucidant la spécificité de son histoire politique, ce par quoi elle est depuis toujours radicalement différente de nous.